La dernière journée de championnat se jouait entre Koerich-Simmer et Noertzange et comm prévu était plein d’émotions. Dès le début, les visiteurs ont montré qu’il donneraient tout afin de gagner ce match et de nous prendre la deuxième place au classement. Noertzange a fait beaucoup de pression et s’est montré très engagé et aggressif. Dans les vingt premières minutes, Koerich n’était pas du tout dans le match et n’a pas pu jouer une bonne attaque. Vers la fin de la première mi-temps, l’équipe locale a commencé a perdre sa nervosité et s’est crée deux occasions devant le but adverse. Faut avouer qu’un tacle d’un défenseur Koerichois sur l’attaquant adverse aurait pu être sanctionné par un pénalty…Heureusement, l’arbitre a opté de ne pas siffler. Résultat à la pause 0-0, avantages pour les visiteurs.

Après la mi-temps, le match restait ouvert, on a senti la nervosité des deux équipes. Après quelques minutes, le gardien de Noertzange s’est blessé et le match était interrompu pour presque 10 minutes. Après avoir été soigné, le gardien a pu continuer son match. En 58ème minute, Noertzange a bénéficié d’un coup-franc côté gauche de nos seize-mètres et l’attaquant des visiteurs a profité de cette chance. Le coup-franc a directement trouvé le chemin de nos buts et pour un moment, le silence absolu règnait au Deckenbierg. Mais les nombreux spectateurs ont tout suite repris l’initiative et on motivé notre équipe. Malgré de cet effort, nos joueurs ont montré beaucoup de nervosité, les fautes défensives et ofensives se sont multipliés et on a déjà vu la montée loins de nous. Heureusement, l’adversaire n’a pas profité de notre faiblesse en doublant leur avantage. En 81ème minute, Thierry Schmitz (rentré quelques instants plus tôt) est entré dans le seize-mètres et sa rentrée a nettement été stoppé de la main par le défenseur. L’arbitre a hésité un instant mais puis a décidé de siffler le pénalty absolument indiscutable. Tim Epstein a pris ses responsabilités et sans hésiter a transformé et remis les deux équipes au même niveau. Noertzange, sachant qu’un point ne serait pas suffisant, a tout investi et nos supporteurs ont du montrer beaucoup de patience jusqu’au sifflet final de l’arbitre (90+8ème minute…). Les emotions de nos joueurs et supporteurs sont difficiles à décrire, c’était un moment remarquable pour nous tous, bien pour tout ceux qui étaient au Deckenbierg ce jour.

Reste à ajouter que Noertzange a fait un match remarquable et suite à la victoire de Lasauvage contre Merl (3-0) se retrouve les mains vides.

MERCI à tous nos supporteurs (largement + que 100 personnes), vous avez tout donné et cette montée n’aurait pas pu être réalisé sans vous! Vous êtes formidables!

 

 

Équipe Koerich:

Andy Achen

Greg UseldingerClaude Bastian- Guy CarlLaurent Schiltz

Tim Epstein – Daniel Sachsen – Rafael PerazzoliMarian Nasui

Gilles CharlierCédric Eggen

Rentrés: Luc Roj  – Yannick Bashonga  – Thierry Schmitz

Avec ce match nul, notre équipe reste invaincue en championnat depuis 14 matchs.
(8 victoires, 6 matchs nuls)

 

Les commentaires sont fermés.