Lors de la seizième journée de championnat, les résultats ne pourraient pas être mieux pour notre club. Nos concurrents directs nous ont fait la faveur de ne pas prendre de points. Noertzange perd 1-2 à Merl (notre prochain adversaire) et Moutfort perd son premier match de la saison avec 0-2 contre Les Aiglons de Dalheim.

Notre équipe a pris sa chance et face au dernier du classement, le résultat final de 3-1 nous met dans la situation comfortable de pouvoir réaliser la montée en deuxième division lors du match prochain contre Merl. Faut avouer que le match d’aujourd’hui n’était certainement pas notre meilleure prestation de cette saison même si on a dominé la partie et l’adversaire ne s’est point présenté dangereux devans nos buts. Le plus grand défaut aujourd’hui était le manque de réalisme devant les buts adverses. Surtout notre attaquant Cédric Eggen, qui a comme toujours travaillé beaucoup, n’a pas su concrétiser les meilleures occasions. En première minute, il a faillit ouvrir le score et aurait pu faciliter le match mais il y a des journées pareilles où le ballon ne veut pas rentrer. Mais aussi d’autres joueurs auraient pu ouvrir le score en première période, entre autre une tête de Marian Nasui a été sauvé in extremis sur la ligne. Résultat à la pause: 0-0 et ainsi beacucoup de suspens que les supporteurs et joueurs voulaient éviter de toute manière. Juste 3 minutes joués en deuxième mi-temps et Cédric Eggen n’a qu’être pu stoppé par une faute  dans les seize-mètres adverses. Pénalty pour Koerich (Quatrième dans les trois derniers matchs) transformé par Tim Epstein qui marque son quatrième but de la saison. Après, nos joueurs ont montré plus de volonté et de confiance et on a senti qu’on voulait décider le match. Après 63 minutes, Cédric Eggen a finalement trouvé le but adverse et a doublé l’avantage de notre équipe. Mais ce but n’a pas pu calmer notre jeu, on avait l’impression que le système et la tactique auraient été oubliés. De plus en plus de fautes individuelles ont renforcé l’adversaire et après un corner en 75ème minute, Schengen a pu marquer. Mais cet espoir ne durait plus longtemps, seulement trois minutes plus tard, le score final de 3-1 a été réalisé par une jolie frappe de volley de notre meilleur buteur Gilles Charlier (15ème but de la saison). Le match était décidé, la victoire est méritée et nous donne la situation suivante:

Si on gagne un des deux prochains matchs (Merl ou Noertzange), on monte directement en deuxième division. Donc samedi prochain, la montée en deuxième division pourra être réalisé. Reste à ajouter que la lutte pour le match de barrage sera intéressant, Noertzange et Lasauvage ont 28 points, mais aussi Schouweiler (25) et Dalheim (23) restent dans le coup. Si Noertzange (contre Dalheim) et Lasauvage (à Schengen) ne gagnent pas, un point contre Merl nous suffira…

Dans toute l’euphorie actuelle, rappelons que Merl est un bon adversaire, le terrain sera difficile et avec Kevin Reuter, Gilles Charlier, Rafael Perazzoli et Greg Useldinger quatre piliers de notre équipe seront absents. Reste aux autres joueurs de prouver qu’ils sont aptes à gagner ce match. Appel à tous nos supporteurs de venir à Merl et de tout donner!

 

 

Équipe Koerich:

Kevin Reuter

Greg UseldingerLuc Roj - Guy CarlLaurent Schiltz

Thierry SchmitzDaniel SachsenTim EpsteinMarian Nasui

Gilles CharlierCédric Eggen

Rentrés: Andy de Michele  – Rafael PerazzoliYves Lill

Avec ce match nul, notre équipe reste invaincue en championnat depuis 12 matchs.
(8 victoires, 4 matchs nuls)
Depuis la saison 2001-2002 , on n’a réussi qu’une seule fois de rester invaincu pendant plus de 1o matchs
( En 2007/08 12 matchs: 7 victoires, 5 nuls)

Les commentaires sont fermés.